Evénements, courses et actus — 03 octobre 2012

Même si Danedream, tenante du titre, et Nathaniel figurent parmi les forfaits de dernière minute, le plateau du prix de l’Arc de Triomphe 2012 reste majestueux. Avec déjà une info : les bookmakers britanniques croient dans les chances du Nippon Orfevre et de l’Irlandais Camelot.

Plusieurs coups de tonnerre ont retenti au fil des heures quand il s’est agi de confirmer les inscriptions pour le prix de l’Arc de Triomphe 2012. Danedream, tenante du titre et victorieuse cet été dans les King George VI and Queen Elizabeth Stakes à Ascot, avait tout pour figurer parmi les grands favoris de l’épreuve. Et il faut bien le dire, elle avait une chance réelle de rejoindre le panthéon des galopeurs ayant remporté deux fois l’Arc de Triomphe. Seulement voilà, Danedream ne s’est pas blessée, rassurez-vous, elle est simplement située dans une zone géographique où sévit un virus, et le règlement exige la quarantaine dans ce cas, pour éviter la propagation de ce virus. Pour Nathaniel, battu de peu par Danedream cet été, c’est une fièvre qui l’handicape pile au plus mauvais moment.

Mais attention, il reste du beau monde ! Les bookmakers britanniques s’intéressent ainsi de très près à Orfevre, ce champion japonais de 4 ans qui est venu gagner facilement le prix Foy à Longchamp récemment après d’excellents résultats en Asie. La tradition veut que les japonais aient chaque année, ou presque, un prétendant sérieux à la victoire : cette année, ce sera Orfevre. Camelot, vainqueur du derby d’Epsom et de l’Irish Derby cette année, n’est lui cité que juste derrière Orfevre. A cela deux explications : d’une part Camelot vient d’être battu pour la première fois de sa carrière dans les Saint Leger Stakes, manquant ainsi la triple couronne chère Outre-Manche, et d’autre part le galopeur est annoncé légèrement souffrant à tel point que la décision de sa participation dimanche prochain au prix de l’Arc de Triomphe n’est pas encore tout à fait actée.

Toujours en suivant le classement des bookmakers britanniques, on trouve ensuite Shareta, deuxième de l’édition 2011 à la surprise générale mais qui depuis n’a cessé de confirmer son immense talent, notamment en remportant récemment le prix Vermeille à Longchamp. Enfin, Saônois n’apparait qu’en 4e position dans ce classement certes tout relatif compte-tenu des incertitudes qui subsistent. Saônois, vainqueur du prix du Jockey Club puis du prix Niel, qui ne figure pas à l’heure où cet article est écrit dans la liste des partants mais qui devrait être supplémenté pour participer.

Voici pour les premiers favoris qui se dégagent, je reviendrai plus précisément sur cette course mythique sous différents angles jusqu’à son déroulement.

Enfin, pensez-y dès maintenant, ZEturf propose une cagnotte de 40 000 € à partager entre les parieurs perspicaces qui trouveront huit Ze4 sur les deux réunions de Longchamp de samedi et dimanche.

Notre photo montre la victoire de Saônois dans le prix Niel 2012.

Publié par Tarzan

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>