Portraits et Interviews — 09 juin 2009

Nous avons déjà parlé des courses à réclamer sous l’angle du parieur (ici), nous les abordons cette fois sous celui de l’investisseur, de celui qui veut acheter un cheval. Dans une course à réclamer, tous les chevaux sont par définition à vendre, à un prix minimum indiqué sur le programme du jour. A l’issue de la course, l’acheteur potentiel dépose un bulletin secret avec le prix auquel il souhaite acquérir le cheval, et à la fin l’offre la plus élevée est retenue.
Il faut donc être sur l’hippodrome. On voit la course et le comportement du cheval pendant celle-ci, puis les chevaux sont présentés au rond ensuite, pour être examinés… Je me souviens avoir vu une fois un lad glisser une serviette sur le flanc d’un cheval, présenté au rond après sa course. Un commissaire lui a demandé de l’enlever… Il y avait du sang : son jockey l’avait trop cravaché. De fait, malgré sa deuxième place, celui-là n’a jamais été vendu…
Mais il ne faut pas s’arrêter à une vision comme celle-ci, pas si fréquente que cela. L’intérêt d’acheter un cheval à réclamer, c’est qu’il est dans le circuit des courses, prêt à courir, et donc à donner immédiatement satisfaction. Bien souvent, dans les faits, les propriétaires savent qu’ils n’ont pas les compétences pour bien choisir un cheval, et ils demandent à un entraîneur d’assurer l’achat à réclamer pour eux : c’est souvent avec cet œil de connaisseur que les meilleures affaires sont réalisées. Un cheval « limite » dans une écurie, et donc inscrit à réclamer, peut avoir un potentiel inattendu dans une autre, juste après la vente.
Par les temps qui courent, c’est peut-être moins risqué que bien d’autres placements !

Publié par Tarzan

3 Commentaires

  1. je ne parlerai que du plat ; faut quand même faire gaffe avec les chevaux achetés à réclamer, ce sont les seules courses oû il n’y a pas de contrôle anti-dopage, de plus,si on met un bon d’achat sur le gagnant dans l’espoir de courir des hdcps, si le style de la victoire impressionne le handicapeur, on croit avoir acheté disons un 30 et tu te retrouves avec un 31.5……ce qui est amha un scandale, j’estime la punition correcte à la condition que le proprio rachète, mais pas une tierce personne,amicalement:-)

  2. finalement , il faut avouer qu être dans le milieu pour faire un bon achat est indispensable

    et oui on ne connait pas tous un bon entraineur….

  3. je chereche des chevaux mal ou femelle en bon forme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>